Artiste

Diana B., Diana Barrault, née Bureau, est originaire de Nantes.

De son père architecte et peintre, elle développe très tôt une sensibilité pour la peinture, un goût pour la mesure, l’équilibre dans la construction.

Personnalité riche, Diana s’oriente d’abord dans le domaine des Ressources Humaines. L’Homme sujet l’intéresse, l’intrigue. Pour étoffer ses connaissances en la matière, elle entreprend une formation de graphologue à la Société Française de Graphologie dont elle sort l’une des plus jeunes diplômées. La dynamique de l’écriture, l’analyse de son trait la fascinent. Elle exerce encore aujourd’hui son métier de graphologue auprès des chefs d’entreprise mettant à profit sa passion pour le graphisme et la psychologie humaine.

En parallèle de ses études puis de son métier de graphologue, Diana suit pendant douze ans des cours de copie au Musée d’Art moderne de la ville de Paris et au Musée du Louvre, organisés par la ville de Paris. Installée à Bruxelles, elle approfondit encore son savoir-faire en fréquentant l’atelier Truffino, spécialisé dans les techniques académiques de la peinture à l’huile. Elle approche ainsi les grands maîtres de la peinture, s’imprègne de leurs gestes, de leurs palettes, et appréhende leurs univers. A travers chacune de leurs oeuvres, elle observe les grands noms de la peinture. Un enseignement toujours vivant qui d’une autre manière, lui permet de sonder l’âme des grands peintres.

Elle façonne depuis lors son propre chemin artistique. Peindre est pour elle une aventure quasi spirituelle, un espace de vie où le temps en dehors du temps commence.

La couleur l’émerveille. Ses sources d’inspiration sont plurielles et puisent dans la palette de Botticelli, les natures mortes de Chardin, la douceur des tableaux de Morizot… jusque dans la peinture abstraite de Rothko, de Staël, Richter,Soulages…

Une recherche entre l’équilibre du mouvement et la subtilité des teintes l’anime constamment.

« une toile blanche est pour moi une plage de pure liberté, et dans cette liberté surgissent et se glissent les couleurs reliées à l'âme, l'inconscient, aux émotions de la vie en soi et en dehors de soi. » Diana B.